LOgo de Gao Infos

L'information En Temps Réel, C'est Sur GAO INFOS

LOgo de Gao Infos

Connexion



Bienvenue sur la page de l'actualité de GAO INFOS


ACCOUCHEMENT DU GOUVERNEMENT BOUBOU

LES RAISONS D'UN BLOCAGE

Boubou CISSÉ a presque terminé les consulations des grandes formations ou Groupements politiques pour la formation d'un Gouvernement de Large ouverture comme instruit par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

Il s'est rendu successivement chez les EPM, le FSD, la COFOP, les chefs d'institutions nationales, les anciens.
Les EPM sont d'accord et leurs partis fournissent des CV et pareil pour la COFOP qui ne pose pas de préalables.
Le blocage c'est au niveau FSD piloté par Soumaila CISSÉ. Au regard de l'affaiblissement politique d'IBK suite à la motion de censure initié par l'URD mais soutenue par le RPM, son propre partie et sa majorité, Soumaila CISSÉ et alliés profitent de la faille et posent des conditions terribles au Président et à son Premier ministre:

1. Il veut un accord politique signé entre IBK et le FSD pour le partage du pouvoir entre Soumaila CISSÉ et Ibrahim Boubacar Keita, genre comme au Zimbabwe entre Morgan Twangiraye et Robert Mugabe

2. Le FSD par la voix de son président souhaite la mise en place d'une feuille de route commune, un cap, c'est à dire une instruction au Président de la République consigné dans un papier signé et officialisé avec un chronogramme d'exécution bien précis. En un mot, IBK perd 50 à 70% de ses prérogatives qu'il confèrera à des organes dirigeants dont les responsabilités seront bien réparties. Les axes de la feuille de route sont: les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la restructuration et la reorganisation de l'armée, la gestion de la crise scolaire, la tenue de concertations nationales inclusives dans 3 mois assorties de recommandation imposables au Président de la République et au Gouvernement, la prise de mesure pour la sécurisation du nord et du centre, la relance du processus de paix et de réconciliation nationale..etc.

3. Le FSD propose la nomination de ses membres s'ils venaient à tomber d'accord sur les termes de l'accord politique, à des postes de souveraineté. On murmure l'admnistration territoriale, les finances, la justice et les maliens de l'extérieur. Le reste IBK peut partager.

A défaut de remplir ces conditions, IBK peut garder son gouvernement pour lui seul, le FSD ne serait pas partant. D'ailleurs, ils précisent que le PM n'est pas leur choix et selon la lecture du FSD, le PM devait sortir de leur camp pour un partage équitable du pouvoir. C'est de bonne guerre !

Ça ressemble à un petit coup d'Etat politique, j'allais dire la sortie douce d'IBK par la fenêtre du train en plein vol. Au FSD, nous sommes encore à la reconquête dû pouvoir et IBK doit laisser sa place à l'opposant Soumaila CISSÉ .C'est à prendre ou à laisser par IBK.

C'est la suite logique du plan de renversement dû régime IBK tracé par Soumaila CISSÉ et ses compagnons le lendemain de la réélection d'IBK mais malheureusement, Tereta et ses sbires n'ont pas vu venir cela de loin. Les opposants profitent donc de la faille et impossible leur diktat au grand désarroi de la famille RPM.

C'est le prix de la trahison et de la cupidité.

J'ai signé.
Alassane Touréh
Article publié : le 28/04/2019 13h40min21s par GAO INFOS